dimanche 29 septembre 2013

Journée portes ouvertes Fedasil Jodoigne

A l'occasion des portes ouvertes du centre Fedasil de Jodoigne, il nous parait important de rappeler que le budget de Fedasil s'élève à la bagatelle de 343.200395 euro!
 
Inacceptable lorsque 15% des belges sont reconnus comme pauvres!
 
La NWA s'étonne du deux poids deux mesures lorsqu'il s'agit de venir en aide aux personnes!
 
Rien que pour la Wallonie et Bruxelles, Fedasil dispose de plus de 2000 places réservées aux immigrés bien entendus!
 
Parallèlement à cela, dans certaines grandes villes la chasse aux mendiants et aux sdf est ouverte!
Quel est donc le crime de ces gens?
 
D'être belges sans aucuns doutes!
 
N'est il pas temps de consacrer une partie du plantureux budget de Fedasil au bien être des citoyens belges les plus démunis?
 
Pour la NWA, la réponse est clair!
Charité bien ordonnée commence par soi même!
 
La NWA demande donc la priorité nationale en matière de gestion des budgets et des logements!
 
Nous soulignons aussi le manque de respect patriotique du centre Fedasil de Jodoigne, laissant le drapeau belge se décomposer dans l'indifférence générale, un comble puisque le dit centre occupe une ancienne caserne militaire!

Nicolas Pignolet
Délégué province du Brabant Wallon NWA

http://www.lanwa.be

jeudi 19 septembre 2013

Ecolo veut légaliser la détention de drogues dures ???

Le parti belge Ecolo loin de l’idéologie écologique, nous reviens sur le devant de la scène avec une nouvelle idée encore plus surprenante que toutes celles déjà sorties de leur cerveau mono-neuronale. D’après leur analyse, il faut légaliser les drogues dures tout simplement parce que la répression est inefficace. Peut-être est-ce plus sage de chercher pourquoi la répression est inefficace. L’inefficacité ne vient elle pas du manque de volonté de nos politiciens de faire appliquer la loi ? L’inefficacité ne vient elle pas du laxisme de nos lois ? L’inefficacité ne vient elle pas de cette volonté d’ouverture ou le « tout est permis » ? Voila ce que souhaite le parti Ecolo dans notre société :
 
1. La légalisation de la possession de toutes les drogues pour un usage personnel.
 
2. La création de centres pour la vente de drogues douces (cannabis et dérivés). "Il s’agirait de coffeeshops sous la forme d’asbl", détaille Guillaume Le Mayeur. "Les bénéfices pourraient donc être réinvestis, éventuellement, pour étendre les activités."
 
Risque de banalisation ? "La consommation de drogues douces - pas les dures ! - est déjà banalisée, comme l’alcool ou le tabac. Alors autant avoir un cadre réglementé, avec des produits de qualité, et dont la vente générera des recettes pour l’État à utiliser dans les programmes de prévention."
 
3. La légalisation de la délivrance de drogues dures (héroïnes, cocaïnes…) dans le cadre de programmes de désaccoutumance, à l’image du projet pilote Tadam mené à Liège. Il visait à donner des doses très limitées d’héroïne à des toxicomanes afin de les sevrer. "On se situe dans un cadre médical", insiste le coprésident d’écolo j.
 
4. La prévention et l’aide aux toxicomanes. (source : http://www.dhnet.be )
 
La NWA dénonce ce qui s’apparente à une volonté du parti Ecolo de soumettre la population de notre pays à un esclavage par empoisonnement aux drogues, douces et dures. Légaliser et banaliser l’utilisation de ces produits revient à tuer petit à petit nos jeunes et même nos moins jeunes.
 
La NWA dénonce le parti Ecolo dans sa volonté de programmer un génocide de notre population.
 
La NWA dénonce le parti Ecolo de vouloir, pour l’état, récupérer de l’argent par des taxes sur le dos de la santé de nos citoyens.
 
La NWA dénonce le parti Ecolo de profiter de la faiblesse et l’addiction aux drogues d’une partie de la population pour faire de l’électoralisme de comptoir.
 
La NWA dénonce le parti Ecolo de prendre une part active dans le marché des stupéfiants, par le laxisme et la légalisation, ils permettent aux narcotrafiquants de continuer leur activité.
 
La NWA souhaite que la justice belge mette fin aux activités de ce parti criminel, nous demandons la dissolution du parti Ecolo pour avoir programmé le génocide du peuple belge.
 
La NWA souhaite que la justice belge que tous les cadres du parti Ecolo soit emprisonné pour complot contre le peuple et l’état.
 
La NWA souhaite une justice sans compromis envers les trafiquants en tous genres.

 

Discrimination à l'emploi: la Belgique mauvaise élève

belga Publié le jeudi 05 septembre 2013 à 15h23 - Mis à jour le mardi 10 septembre 2013 à 07h10
Un premier monitoring socio-économique souligne la discrimination à l'emploi en Belgique.
Un premier monitoring socio-économique élaboré par le SPF Emploi et le Centre pour l'Égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) a permis de souligner la réalité d'une certaine discrimination à l'emploi en Belgique. Il confirme la difficulté de participation au marché du travail belge pour une personne d'origine étrangère en comparaison aux autres États membres de l'UE.
 
L'étude a pour objectif d'orienter, à long terme, les politiques fédérales et régionales, ont indiqué jeudi ses auteurs lors d'un colloque consacré au sujet. Sans surprise, les personnes d'origine belge présentent le taux d'activité et d'emploi le plus élevé. De plus, elles sont surreprésentées dans les emplois de meilleure qualité (employés, fonctionnaires, emplois stables, temps plein, rémunérations plus élevées, ..).
A contrario, le taux d'emploi s'avère particulièrement faible chez les femmes issues des pays du Maghreb ou candidats à l'adhésion à l'UE (notamment Turquie et Macédoine).
Par ailleurs, certains clichés se confirment: les hommes originaires de l'UE-12 (douze derniers États membres de l'UE des 27) sont surreprésentés dans le secteur de la construction tandis que les Asiatiques sont davantage présents dans l'horeca. Par ailleurs, les femmes d'origine africaine (excepté le Maghreb) sont surreprésentées dans le secteur de la santé humaine et l'action sociale.
 
À terme, le monitoring socio-économique doit permettre de mesurer l'impact de la politique du marché du travail sur les personnes d'origine étrangère et "aider les politiques qui luttent contre la discrimination et favorisent l'insertion", a noté Pierre-Paul Maeter, président du comité de direction du SPF Emploi.
"Ce ne sont pas que des chiffres, le monitoring est un but en soi. Mesurer l'efficacité des politiques en matière de diversité n'est pas superflu", a ajouté Jozef De Witte, directeur du CECLR.
Le rapport, réalisé à la demande d'institutions, des autorités et d'organisations, se base sur les données du Registre national et de la Banque Carrefour de la Sécurité sociale.
Même si la NWA à déjà expliqué sa position sur ce sujet et que nous sommes pour une priorité nationale sans faille au niveau de l’emploi je ne peux rester insensible sur ce reportage , les Belges européens, sont à nouveau stigmatisés , sont nommément comparé à de gros racistes.
La Nouvelle Wallonie Alternative n’est évidemment pas du tout d’accord avec ces organes populos gauchistes échevelés le SPF Emploi et le Centre pour l'Égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) a permis de souligner la réalité d'une certaine discrimination à l'emploi en Belgique.
Ces chances sont
La NWA pose ces quelques questions , vous prend à témoin est ce du racisme que de penser cela ???
-Un demandeur d'emploi ne maîtrisant pas la langue utilisée dans la région où il postule, pourquoi parler de discrimination plutôt que d'incompétence ?(Les Flamands le font avec les francophones pas de réactions de ces associations pourquoi ???)
-A contrario, le taux d'emploi s'avère particulièrement faible chez les femmes issues des pays du Maghreb.
Encore faut-il vouloir travailler dans un uniforme adapté à l'emploi être dirigé par un homme et pouvoir travailler dans le même local, etc
 
La NWA se demande avec tous les avantages distribués généreusement aux nouveaux arrivants ...Se pose la question de savoir s’il y en a beaucoup qu'ils veulent travailler!!
 
La NWA remarque d’après l’étude ci- dessus comme d'autres sans doute que le marché de l'emploi n'est absolument pas fermé aux étrangers ... pour preuve les travailleurs du bâtiment viennent des pays de l'Est, les asiatiques sont bien présents dans l'horeca et les femmes africaines sont bien là dans le secteur médical ...
 
La NWA remarque aussi, comme d'autres encore, que certaines communautés paraissent plus étanches au travail, ce qui les met automatiquement hors circuit ! Celui qui cherche ne trouve pas toujours, alors ... que dire de celui qui ne cherche même pas !Les auteurs de cette étude laissent , implicitement , sous-entendre que la disparité constatée dans la répartition des emplois serait , principalement , due à une discrimination négative établie en défaveur des immigrés de certains pays !! Cette analyse est bien superficielle ! Ne serait-ce pas , le plus simplement du monde , parce que les personnes issues de certaines régions n'ont pas le niveau de formation requis pour certaines tâches ?? Ne serait-ce pas , aussi , parce que certains immigrés se sont "" spécialisés " dans certaines filières professionnelles ??? Ne serait-ce pas non plus , toujours aussi simplement , parce que certaines personnes ne manifestent guère d'envie de s'impliquer dans certains types de travaux qui demandent un engagement personnel prononcé ???? Il y a trente-six façons d'expliquer cette disparité dans l'emploi , autrement qu'en avançant une simple manifestation de racisme ou d'ostracisme xénophobe !!!
Cette étude présente des chiffres sans doute réels, mais émet une conclusion remplie de préjugés : "si les étrangers sont sous-représentés, c'est qu'ils font l'objet de discrimination". Mais ils sont tout simplement moins nombreux aussi. Si une personne sur dix en Belgique est d'origine étrangère, il serait normal qu'ils soient dix fois moins représentés. L'étude aurait dû tenir compte des proportions, mais la conclusion n'avait-elle pas été tirée avant l'étude elle-même ? Et si réelle discrimination il y a, pourrions-nous avoir une étude qui montre pourquoi elle existerait ?? Sans doute que la conclusion sera que la race n'est pas fustigée (et heureusement, car ce serait aveugle et condamnable), mais bien les comportements.
 
Aussi longtemps que le gouvernement décrète que la cause en est le RACISME du Belge au lieu de s'attaquer à la vraie cause : le manque de responsabilisation, l'accueil à tout va,...etc, le problème restera le même. Quand le CDH veut accueillir 4000 réfugiés syriens pour la modique somme de 14 millions d'euros par an...ou va-t-on ???
La NWA est bouleversée d‘entendre ces sempiternelles tentatives de culpabilisation, avec comme thème les bons petits immigrés tellement enrichissants versus les méchants Belges racistes et islamophobes.
Les gouvernements des pays d'origine n'ont pas pu fournir de travail à tous ceux qui se sont expatriés pour raison économique. Peut-on en conclure qu'ils étaient racistes vis-à-vis de leur propre population?
Pourquoi devrions-nous, nous, être en mesure de réaliser ce qu'ils ont été incapables d'accomplir?? Alors que nos hommes politiques sont incapables d’enrayer la paupérisation de nos citoyens et la mise en place du quart monde dans nos pays ou il faisait si bon vivre il y a encore quelques années !!
La NWA ne va pas s'excuser d'être Belge et d'avoir construit quelque chose pour nos enfants?? Nous ne sommes pas responsables du manque de motivation certaine de certains!
Si un employeur s'aperçoit que sa clientèle diminue après l'engagement d'un(e) immigré(e), il est fort peu probable qu'il renouvelle l'expérience.Faut-il le condamner de raciste???
 
Je vous rappelle que nous avions déposé des demandes d’engagement chez un grand Faast Food de la région de Charleroi Hallal en « bon Belge » à l’époque aucune suite n’a été donnée aux demandes envoyées par nos amis qui avaient un nom européen, mais par contre une lettre bourrée de faute avec aucune référence sérieuse à fait l’objet de toute l’attention de la direction bizarre C'est bien vrai ça qu'il y a discrimination, depuis le temps dans tous les kebabs's et les night shops de nos villes... Ils ne veulent pas de blanc chrétien , la NWA ne comprend pas pourquoi…!!!
 
Philippe Duquenne