dimanche 10 mars 2013

Le dumping social


Carterpillar – Ford Genk – VW  -  Renauld  - Arcelor Mittal  et autres multinationales installées dans notre pays, sans oublier les sous-traitants.....
 
Le dumping social
 
Le "dumping social" est la pratique de certains pays et d'entreprises qui ont une législation et une réglementation du travail beaucoup moins contraignantes que les autres pays, elle consiste à employer des travailleurs étrangers à un salaire bien inférieur au salaire habituel, avec des conditions de travail moins contraignantes.
 
Déjà en 2000, l'Assemblée Nationale française l'avait ainsi défini «  toute pratique consistant, pour un état ou une entreprise, à violer, à contourner ou à dégrader, de façon plus ou moins délibérée, le droit social en vigueur, qu'il soit national, communautaire ou international, afin d'en tirer un avantage économique, notamment en terme de compétitivité !  Où en sommes nous-aujourd'hui ?   Dans une impasse à sens unique.
 
Le 23 janvier 2013, des milliers de travailleurs européens du bâtiment, des transports et de l'agroalimentaire ont dénoncé l'exploitation et le dumping social  de la main d’œuvre travaillant dans les autres états de l'Union Européenne. Chaque jour partout en Europe, des milliers de travailleurs détachés sont exploités comme main-d’œuvre bon marché.
 
Un fort taux de chômage, des conditions de vie difficiles font des pays de l'Est et du Sud-Est européens des lieux faciles de recrutement de travailleurs destinés à travailler dans d'autres pays où ils deviennent des esclaves modernes, tandis qu'en Belgique les charges salariales sont les plus importantes de l'Europe ?  C'est notre gouvernement qui doit modifier les prélèvements sur les salaires.   Un ouvrier belge travaille à raison de 50 % afin de payer les charges de l’état.  Aux yeux de la Nouvelle Wallonie alternative, c'est un scandale.
 
Délocalisation
 
Les délocalisations désignent le transfert d'activités  –  donc d'emplois et de capitaux d'une entreprise à l’égard de l'un de ses concurrents, comme le dénigrement, le parasitisme commercial, la désorganisation par débauchage, la publicité comparative non conforme aux normes européennes.  Il est cependant difficile de qualifier cette pratique sans un domaine de liberté de commerce et d'industrie mais porter préjudice à une entreprise par des moyens contraires au monde des affaires est sanctionné ?...  Carterpillar ne va pas déposer son bilan comme ses sous-traitants ?  Il faut payer les administrateurs, Carterpillar est coté en bourse.... 1400 emplois supprimés sont pour eux une stratégie mondiale.
 
Compétitivité
 
La compétitivité est la capacité d'un pays, d'une entreprise à faire face à la concurrence étrangère tant sur le marché extérieur que sur son propre marché et d'être capable d'améliorer le niveau et les conditions de vie et d'assurer un emploi à tous.   On distingue la compétitivité prix, c'est-à-dire la faculté d'une entreprise de proposer les prix et les coûts les plus bas et la compétitivité hors-prix, qui est la capacité de vendre des biens et services pour d'autres motifs que leur prix, par l'innovation et la qualité de la production.   La Belgique est au top  de cette qualité de main d’œuvre mais Carterpillar distribue 14 % de ses bénéfices dans les fonds de pensions non européens.
 
Je viens de regarder l'émission controverse !  Qu'avons-nous comme gouvernement ?  Des incompétents : PS CDH et ECOLO doivent être remis au rencard.

La NWA

mardi 5 mars 2013

LE PLAN MARSHALL.


Qui se souvient du plan MARSHALL ?
La Nouvelle Wallonie Alternative : oui cependant, le ministre-président socialiste, Rudy DEMOTTE n'en a aucune souvenance car il a posé la question suivante : "quelqu'un a-t-il CINQ MILLIARDS pour relancer la Wallonie ?".

La Nouvelle Wallonie Alternative a encore une fois  l’impression que nos dirigeants incompétents ont la mémoire d’un poisson rouge de 3 secondes.

La stratégie Horizon 2022, qui doit guider le redéploiement de l'économie wallonne nécessitera au minimum un investissement de 4,5 milliards d'euros sur 10 ans, selon le ministre-président wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy DEMOTTE, cité dans L'Echo. (7/7).
 
Quelques années auparavant et à grand coup de renforts médiatiques, vos "amis socialaux" ont vendu et vidé les caisses en vue de l'instauration du plan MARSHALL.  La cerise sur le gâteau est qu'il y avait deux phases.

Au lieu de récolter les dividendes de ce magnifique plan créé par nos magnifiques dirigeants socialistes, toujours eux et leurs vassaux MR, CDH et ECOLO, vous ne savez qu'émettre des idées et  faire part de projets réalisés.

Rien le jour venu et maintenant, ils se projettent dans le futur avec d'énormes  nouvelles dépenses avec bien sûr des dates d’échéances où les travailleurs auront encore une fois oublié vos belles promesses d’arracheurs de dents.
 
La Nouvelle Wallonie Alternative se pose dès lors une question très pertinente :
Où sont les dividendes relatifs à tout cet argent investi ?
 
Croyez-vous que les Membres de la Nouvelle Wallonie Alternative sont aveugles et idiots ?
Croyez-vous qu'ils ne se rendent pas compte de cette supercherie ?   Que du contraire, ils se souviennent des promesses du Parti socialiste.  La Nouvelle Wallonie Alternative est classée en tant que droite nauséabonde et subit le cordon sanitaire et ce avec la complicité des médias subsidiés par les quatre partis autoproclamés démocratiques.
 
La Nouvelle Wallonie alternative demande ardemment aux citoyens d’arrêter de soutenir des politiques sans résultat et des politiques qui baissent les yeux bien trop vite .
 
La Nouvelle Wallonie alternative demande à chaque citoyen de tracer deux colonnes sur une feuille de papier : une pour et l’autre contre.  De regarder simplement votre vie de tous les jours, de regarder par la fenêtre et de noter ce que vous voyez dans une des deux colonnes.  Si le pour l'emporte, continuez et ne changez rien : vous êtes heureux.   Par contre, si le contre l'emporte, la Nouvelle Wallonie Alternative vous conseille vivement de revoir vos valeurs politiques, familiales et de vie.
 
La Nouvelle Wallonie alternative et ses camarades en ont assez d’être dirigés par des incompétents payés pour nous tuer qui ne se rendent pas compte de ce qu’est un euro, du nombre de vie de travail d’un ouvrier pour avoir 100.000 euros à dépenser.  
 
Politisés à l’extrême, un pharmacien au budget, un avocat à la défense ou à l’agriculture etc.   Il nous faut des technocrates et pas des bouffons.  Plus que marre de ce pouvoir rouge qui nous empêche  simplement de vivre.
 
Ah oui, le document a été soumis au Conseil économique et social wallon (CESW).   Son président Thierry Bodson (FGTB wallonne) estime dans L'Avenir que "c'est du concret, pas du bla-bla".   La Nouvelle Wallonie alternative se pose la question, à savoir, quelle est la couleur de la carte politique de ce monsieur !!!

Délégué de la NWA Grand Charleroi.
 
Cédrick Beljonne

dimanche 3 mars 2013

PRESSION SUR LA PLANÈTE.


Encore un nouveau jour qui se lève, encore une journée de pression et de stress qui nous emportent dans les méandres de la détresse.
 
Combien d’entre nous ne se posent-ils pas la question suivante : que va-t-il encore se passer aujourd’hui ?

Le coût de la vie, celui qui oblige notre cerveau à calculer tout au long de la journée, celui qui doit faire les comptes pour terminer le mois.  Il ne connaît plus de repos.   Il tourne 24H sur 24H.  Comment vais-je payer mon loyer, ma voiture, mon électricité, mon eau, mon gaz, mes assurances (souvent obligatoires), la nourriture ?   Que reste-t-il  pour les enfants, les frais de scolarité et les voyages scolaires ?

Toutes ces questions sont d’actualité dans nos sociétés dites ‘’développées’’.   Dans d’autres contrées du monde, la question est unique mais bien plus cruelle : comment survivre ?   

Est-ce l’ordre naturel des choses ou une manipulation humaine voulue et instaurée par quelques-uns ?

C’est pyramidal, une minorité avec sous ses ordres des marionnettes qui gesticulent dans tous les sens inventent et réinventent le cours de l’histoire, selon leurs besoins et en poursuivant le but ultime de la minorité à laquelle ils sont liés      La population, trop occupée à résoudre ses problèmes ne prête plus attention à ce qui se passe autour d’elle et comme une grande procession suit la route bien balisée par les politiques vers le chaos.


Ce chaos orchestré par les instigateurs de ce grand projet s’appelle, ‘’Multiculturalisme, Europe, Schengen, ONU, OTAN etc.  Ils ont des armes efficaces, Médias, presse, politique, conflit mais toutes ces appellations sont plus connues par le public sous le nom de ‘’NOUVEL ORDRE MONDIAL’’. 

Bien sûr, ils vous diront que cela n’existe pas, que cela sort du cerveau peu développé de quelques énergumènes anarchistes ou par quelques fantaisistes qui voient des complots partout. Ecoutez attentivement les chefs d’états dans leurs discours et vous comprendrez très rapidement que le terme ‘’nouvel ordre mondial’’ est souvent utilisé, et ceci dans le seul but que ce terme passe comme naturel dans l’esprit collectif de la population mondiale.



Le développement de la toile internet fut un frein à leurs projets, l’accessibilité au réseau par une grande majorité de la population mondiale a facilité la diffusion de cette information et des personnes de tout horizons se sont soulevés publiquement contre la planification de l’esclavage populaire mais ont-ils pour autant renoncer à leur projet ?  NON, ils projettent une nouvelle arme, une guerre de religion !


Opposer deux cultures religieuses différentes jusqu’à la guerre et au bout de plusieurs années de conflits meurtriers et de misères, ils reviendront avec une solution miracle ‘’UN NOUVEL ORDRE MONDIAL’’.


Ils avaient besoin pour se faire d’une religion belliqueuse et conquérante, prête à toutes les cruautés avec une volonté de domination mondiale. Où la trouver ?
 
Elle existe et a déjà fait ses preuves par le passé.  Tous les pays du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord ont subit les assauts, la cruauté, la barbarie, la soumission et la perte de leur culture face à cette religion sortie du cerveau d’un bédouin.  L’Islam, cette bête monstrueuse, mélange de textes anciens et de fantasmes érotiques, d'assemblage de cruautés, de sexe, de manipulations, voilà donc cette nouvelle religion.



Depuis plusieurs siècles, elle s’infiltre partout dans le monde et à tous les niveaux.   Personne n’y prêtait réellement attention jusqu’à aujourd’hui.  Elle est là, chez nous en Europe.  Elle prend et revendique son statut de maître.   Elle grandit et s’allie avec les marionnettes politiques pour le plus grand plaisir de cette minorité dominante.   La boucle est bouclée.   Le conflit arrive à grands pas pour la plus grande satisfaction du NOUVEL ORDRE MONDIAL mais une résistance existe.  Dans toute l’Europe des personnes se rassemblent et forment des partis politiques de résistance populaire face au nouvel ordre mondial.  Pour le combattre, nous devons lutter contre son arme.   Voilà le combat face à l’islam.


En Belgique francophone, il existe la NWA (Nouvelle Wallonie Alternative).   C’est la résistance francophone qui se met en place pour combattre et vaincre la bête immonde ‘’Islam’’.

Pour le devenir de notre patrie, pour garder notre liberté acquise dans le sang par nos aïeux, pour l’avenir de nos enfants, rejoignez-nous. 


Olivier Buys
 
Vice-président NWA  

samedi 2 mars 2013

PRIVATION DES SOINS GRATUITS : ASSISTANCE RESPIRATOIRE A DOMICILE.


Une fois de plus, la Nouvelle Wallonie Alternative est consternée et bouleversée.  En effet, nous apprenons que des parents résidant en Belgique n'ont plus accès aux soins gratuits, notamment en ce qui concerne l'assistance respiratoire à domicile de leur amour qui en ont besoin.

Encore une fois une ministre digne d’Attila (partout où elle passe rien ne repousse) a eu l’idée de faire des économies de bout de ficelle, pourquoi les parents vivant en Belgique doivent-ils créer des comités de quartier, des soupers spaghettis afin de récolter de l’argent pour soigner dignement leurs enfants alors que les partis au pouvoir envoient allègrement des millions d'euros dans des pays se trouvant à plus de 7000 Km de notre patrie ?   Un enfant est un enfant mais à nouveau, la Nouvelle Wallonie Alternative est révoltée par la position des partis aux pouvoirs.  Il est impensable de ne pas avoir de budget pour nos enfants et aider les autres.  Si  nos ministres diminuaient les gouvernements  en place qui ne servent à rien et consacraient cet argent au bien-être de ses citoyens...
 
Malheureusement, la Nouvelle Wallonie Alternative ne peut s'exprimer dans les médias. 
 
Peut-être que la vérité est mauvaise à dire comme dans toute dictature aidée par une presse coupable.
 
Philippe DUQUENNE.
Président de la NWA.