jeudi 31 janvier 2013

PRATIQUE DE LA ZOOPHILIE EN BELGIQUE.


Il est plus qu'aberrant de constater cette ignoble pratique sur le sol belge de surcroît à notre époque.
 
Au vu de la loi relative à la protection et du bien-être des animaux, voici les  sanctions pénales prévues :
 
CHAPITRE XI. - Dispositions pénales.
 
  Art. 35.Sans préjudice de l'application éventuelle de peines plus sévères prévues par le Code pénal, est puni d'un emprisonnement d'un mois à trois mois et d'une amende [1 de 52 euros à 2.000 euros]1 ou d'une de ces peines seulement, celui qui:
 
(9° a des relations sexuelles avec des animaux.) <L 2007-03-19/52, art. 3, B, 011; En vigueur : 23-07-2007>
  (Sans préjudice de l'application éventuelle de peines plus sévères prévues dans le Code pénal, est puni d'un emprisonnement d'un mois à six mois et d'une amende [1 de 52 euros à 2.000 euros]1 ou d'une de ces peines seulement, celui qui se livre, sauf pour des raisons de force majeure, à des actes non visés par la présente loi, qui ont pour conséquence de faire périr sans nécessité un animal ou de lui causer sans nécessité des lésions, mutilations, douleurs ou souffrances;) <L 2007-03-19/52, art. 3, C, 011; En vigueur : 23-07-2007>.
 
Par ailleurs, sur Facebook, de nombreuses pages relatives à cette ignoble pratique sont légion.  En effet, pratiquement chaque jour, une telle page est à signaler.  Des pétitions circulent sur le net afin de l'enrayer.
 
Les peines prévues relatives à celles-ci ne sont pas assez sévères.
 
C'est pourquoi la Nouvelle Wallonie Alternative demande avec déférence :
1. Le renforcement de ces peines (emprisonnement plus amende).
2. L'interdiction pure et simple de cette pratique s'écartant du bon sens.
3. Une surveillance accrue des établissements où celle-ci se pratique.
4. La fermeture de ces établissements.
5. Le suivi judiciaire des zoophiles.
6. L'interdiction de détention d'animaux par des zoophiles.
 
Béatrice SILVESTRE                                            Annick BORGILION
Déléguée NWA.                                                      Déléguée NWA.                      

L'ABATTAGE RITUEL RELIGIEUX


L'égorgement sans étourdissement préalable des ovinés tel que le mouton et celui des bovidés tel que le boeuf est malheureusement d'actualité dans notre pays.
 
Cette pratique d'abattage est purement et simplement une mise à mort très douloureuse et stressante pour ces mammifères ruminants.  En effet, après leur égorgement, ceux-ci meurent après un quart d'heure et pourtant, celle-ci est autorisée par :
 
La loi relative à la protection et au bien-être des animaux.
 
CHAPITRE VI. - Mise à mort d'animaux.
 
  Art. 16. § 1. L'abattage ne peut se pratiquer qu'après étourdissement de l'animal ou, en cas de force majeure, suivant la méthode la moins douloureuse.
  (Les dispositions du chapitre VI de la présente loi, à l'exception de l'article 16, § 2, alinéa 2, ne s'appliquent toutefois pas aux abattages prescrits par un rite religieux.) <L 1995-05-04/40, art. 13, 004; En vigueur : 01-09-1995>
  § 2. Le Roi peut déterminer les méthodes d'étourdissement et d'abattage en fonction des circonstances de l'abattage et de l'espèce animale.
  (Le Roi peut déterminer que certains abattages prescrits par un rite religieux doivent être effectués dans des abattoirs agréés ou dans des établissements agréés (par le Ministre qui a le bien-être des animaux dans ses attributions, après avis de l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire), par des sacrificateurs habilités à ce faire par les représentants du culte.) <L 1995-05-04/40, art. 13, 004; En vigueur : 01-09-1995> <AR 2001-02-22/33, art. 20, 005; En vigueur : 01-01-2003>
 
Les personnes de confession musulmane ne consomment que de la viande halal et contribuent de ce fait à cette atrocité.
 
Une telle mise à mort ne fait pas partie des us et coutumes belges.
 
Dès lors, la Nouvelle Wallonie Alternative sollicite l'abolition de cette pratique barbare.
 
Béatrice SILVESTRE                                                 Annick BORGILION
Déléguée NWA                                                            Déléguée NWA

mercredi 30 janvier 2013

La conquète islamique


En Europe et sur le territoire belge, les lieux de prières sont de plus en plus nombreux.  Les mosquées sont définies comme un lieu de rassemblement pour les fidèles.
Avec l'aide des médias politisés et de la gauche bien pensante, les politiques essayent malgré les nombreux débordements de nous faire croire aux bienfaits d'une société multiculturelle.
Avec les nouvelles technologies de communication et de l'internet, le monde de l'information s'ouvre à tous.  De ce fait, c'est avec horreur et stupéfaction que nous découvrons la véritable motivation de l'Islam.
Des voix s'élèvent et essayent de dénoncer cette réalité cependant, elles sont immédiatement rejetées et discréditées par les promoteurs de la haine islamique.
Ces promoteurs issus des partis tels que le PS, PSC (CDH), PRL (MR) sont les mêmes qui, lors de la dernière guerre ont été les plus actifs collaborateurs de l'envahisseur nazi.  Nous n'allons pas refaire l'histoire mais nous constatons que ceux-là mêmes qui soutenaient hier encore des criminels nazis, soutiennent aujourd'hui les fidèles alliés de Hitler l'Islam.  L'histoire se répète.
Le nombre de casernes mosquées est en hausse constante.  Leur construction, avec l'aval des politiques en place, est une injure envers les citoyens.
Toutes nos instances, à savoir, nos établissements scolaires, nos entreprises, l'armée, la police...sont gangrénés par des islamistes et doivent se soumettre aux nombreuses revendications de ces fous d'Allah.  La viande de porc n'est plus autorisée dans les cantines, la viande hallal est présente dans les supermarchés et l'instauration des horaires de travail pour la prière a été appliquée.  Où allons-nous ?
Tous ces phénomènes ne sont ni plus ni moins qu'une conquête de grande ampleur sur le monde occidental.
« Les mosquées sont nos casernes  et les minarets sont nos baïonnettes, les dômes, nos casques, et les croyants, nos soldats… »(Tayyip Erdogan – 06-12-1997).
«Oh Allah (Dieu), tu sais ce que ces maudits juifs ont fait, la corruption qu'ils ont semée sur Terre, leurs efforts pour détourner les gens de ton chemin, l'humiliation qu'ils causent à tes serviteurs», a-t-il lancé. «Frappe-les avec un coup tel pour qu'il n'en reste plus un seul. Allah, rends les ventres de leurs femmes stériles et assèche les entrailles de leurs hommes». ( Cheikh Ahmed S’hili ).
«Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.» ( Houari Boumedienne).
Ces quelques déclarations ne sont qu'un infime exemple qui démontre le seul but de la conquête.
J'entends déjà les cris de la gauche bien pensante : "Ce sont des mensonges, tous les musulmans ne sont pas des extrémistes, il y a un islam modéré etc.".
Le musulman n'est pas une nationalité mais bien une communauté de personnes qui n'ont qu'une seule loi, la Sharia.  Il n'y a donc pas de modération.  Seuls quelques musulmans utilisent des paroles mielleuses pour endormir notre vigilance et ainsi s'allier les personnes lobotomisées par les médias collaborationnistes.
Ouvrez les yeux ! Tous les jours, nous découvrons de nouvelles horreurs commises au nom de l'Islam.  Celles-ci sont des meurtres, des viols, des tortures, la destruction de monuments historiques et le génocide d'autres communautés.  Cette liste s'allonge de jour en jour.
Cette infâme religion soutient avec force l'élimination de l'Etat d'Israël et des juifs du monde entier.  Ainsi, ils poursuivent la mémoire de la Shoa lancée par Adolph HITLER,  leur ancien allié.
L'arrivée du Coran et des mosquées a permis une nouvelle recrudescence de l'antisémitisme.
STOP.  C'est assez.  L'Islam doit être repoussé.  La construction de mosquées ne doit plus perdurer
La publication du Coran ainsi que sa vente ne doivent plus être autorisées.  Il doit en être ainsi pour tout autres écrits y faisant référence.
Les accommodements raisonnables ne sont plus d'actualité.  Ici, nous sommes chez nous.  C'est aux musulmans de s'intégrer.
La Belgique est un pays démocratique.  Si nos us et coutumes vous déplaisent, vous êtes libres de réintégrer vos contrées accueillantes et chaleureuses.
Demain, nous verrons sortir du sol une méga mosquée à Glain (Liège).  La Nouvelle Wallonie Alternative organise une manifestation d'opposition à cette infâme temple de l'idolâtrie.
NON.  Nous ne voulons plus d'implantation de temples barbares sur notre territoire.
Camarades, il n'y a qu'une opposition en Belgique.  C'est la NWA.
Olivier BUYS.
Vice-Président de la Nouvelle Wallonie Alternative.

Communiqué NWA


Malgré le refus d'une grande partie de la population, la plus grande mosquée de Wallonie est sur le point de voir le jour.
Après le déploiement de nombreux efforts et de luttes administratives, la population n'a pas obtenu gain de cause.  Oui ! Le permis d'une telle construction a bel et bien été accordé par les autorités wallonnes. 
Celles-ci considèrent cette nouvelle construction comme un lieu de récolte de voix communautaires en vue des élections de 2014 cependant, aux yeux de la population, cet édifice religieux représente un symbole grave : celui de l'islamisation de notre société.
Une surface totale de 11.000 mètres carrés est requise quant à la construction de cette mosquée.  Celle-ci disposera d'un minaret d'une hauteur atteignant les 18 mètres et sera illuminé lors des appels à la prière.
Ce phare représentera la suprématie de l'Islam sur la Belgique.  Ce sera une véritable Mecque Wallonne !!!  Si cela n'est pas symbolique !
De plus, un autre problème est d'actualité, à savoir, les limites de cette expansion.
Dès lors, des questions très pertinentes peuvent  être posées :
1. Un minaret aujourd'hui.  Combien demain ?
2. Un minaret muet aujourd'hui.  Un GUEULOPHONE  demain ?

De nos jours, 328 mosquées officielles sont recensées sur le sol belge.  A cet effet, voici d'autres questions pertinentes :
1. Quelle est la limite à ce nombre d'édifices ?
2. Qui paye cela ? Les contribuables ?
3. Où sont les véritables chiffres du financement de ce culte n'appartenant pas à notre culture, à notre mode de vie et à nos us et coutumes ?
Comme l'ont dit certaines personnalités : "face à cette islamisation, nous sommes une civilisation molle".
PLUS MAINTENANT.  La Nouvelle Wallonie Alternative vous annonce le lancement d'une action contre la construction de "la plus grande mosquée de Wallonie".  Ce 30 mars 2013, nous dirons "NON à la Mecque Wallonne" !
Pierre-Paul Mennicken
Délégué général Wallon NWA

dimanche 27 janvier 2013

Arcelor-Mittal


DANS LES SERIES
 
« DALLAS A LIEGE
FLACON mis DE CREST
château WALLON »
 
AVEC LA PARTICIPATION
 
DES GRANDS DE LA POLITIQUE
BELGE FEDERAL
BELGE WALLON
 
ARCELOR MITTAL
LA BELLE AVENTURE WALLONNE
 
NWA EPISODE 1°
 
En 2006, notre industrie wallonne se voit charmée par les lueurs de notre très convaincant ami Monsieur MITTAL.  Après moult OPA boursière sur son concurrent direct ARCELOR.  Le tour est joué et la société européenne disparaît dans les méandres de l'actionnariat de notre ami précité.
 
Prendre le contrôle de son concurrent a pour but simple de l'éliminer de manière légale et courtoise, non sans avoir profité, des largesses des différents états en place.
 
En Belgique, intérêts notionnels surréalistes et pertes d'emplois garanties, sous la bénédiction des politiques habituels.
 
Le discours tenus en pareille circonstance, vous le connaissez et porte le nom de convention RENAULT, non rassurez vous, on ne vous oblige pas à en acheter une, mais on applique la loi dites RENAULT pour déterminer les indemnités dont peuvent bénéficier les ouvriers, employés et cadres de cette nouvelle fermeture. Bien entendu cette convention ne s'applique en aucun cas aux fournisseurs locaux intermédiaires de ces usines en état de fermeture avancé.
 
Quelques explications sont nécessaires afin de comprendre l'enjeu de cette fermeture.
 
La société MITTAL, industriel indien, est créée par le père de l'actuel grand patron, le jeune élève se forme auprès de son père et a le sens du développement fortement ancré dans ses gênes.  Aussi après avoir fréquenté quelques écoles renommées et pouvant bénéficier d'opportunité extraordinaire, le jeune MITTAL s'aventure sur le rachat de sociétés sidérurgiques en difficultés.  Avec le secours d'actionnaires, il investit dans ce genre de sociétés et en créent d'autres dans des pays dit émergeant, Mexique, Inde,etc.
 
Là comme vous le savez la main d'œuvre est particulièrement bon marché, dès lors l'investissement se rentabilise fortement et l'ombre ARCELOR empêche le bon déroulement du plan initial. Il décide donc de racheter ce concurrent un peu trop encombrant, féroce OPA et obtention d'une majorité  plus tard, le voilà incontournable dans le sillon de la sidérurgie mondiale.
 
Soucieux du maintien de son empire, il construit avec patience le fruits des avantages de tous les états soucieux de maintenir leurs outils mais surtout l'emploi.  On le caresse dans le sens du poil, on lui offre des avantages et lui, il promet d'investir et de relancer l'activité !!  Mais voilà que vient cette crise... que vous payez... Quel courage maintenir l'emploi en Europe, où un ouvrier coûte si cher !!
 
NWA EPISODE 2° LA TENTATION DU DIABOLO (PAS MENTHE)
 
Voyons un peu : en EUROPE en particulier en BELGIQUE
 
–salaire à 100%
–porté pour le calcul à 108 %
–ONSS, Précompte Professionnel, fond de fermeture, caisse des veuves et orphelins, etc...
–convention collective
–congé payés
–35 heures
–prime de fin d'année
–jours de congés entre 20 et 30
–jours de maladies, après un mois de salaire garanti par l'employeur indemnités mutuelle
–chèques repas
–chèques verts
–etc.

                                           AILLEURS DANS LE JURASSIC 

–salaire
–taxe ? On paie nos impôts avec ??!!??
–ONSS , c'est un nouveau régiment retrouvé dans une profonde foret prussienne ou quoi???
–mutuelle, c'est quoi ça??
–chèques repas, je connais pas
–chèques verts, t'es fou toi, nous, on pollue très beaucoup
–jour de congé, tu rigoles, on travaille six jours sur sept
–35 heures, tu rigoles on dors seulement ça pour une semaine
–etc.
–oui dans certains pays, comme en Chine par exemple, le patron est obligé de nourrir ses ouvriers, un bol de riz et quelques légumes bouillis, voilà mais ils sont logés dans les maisons de l'usine (pas gratuitement), il achète leurs besoins dans les magasins de l'usine... vous avez compris.. C'était l'Europe des 18° et 19° siècles pendant l'explosion industrielle...

NWA EPISODE 3°  LE CHOIX
 
Le choix de nos actionnaires est simple, se remplir les poches sans trop investir, surtout que l'outil est déjà âgé...trop
 
Comment cela ce fait-il?
 
Dans le même contexte les actionnaires européens, se sont bien entendu enrichis au détriment de la modernisation de l'outil.  Et à la vente, ce dernier est déjà moribond, l'aubaine du rachat par notre Monsieur MITTAL était très alléchante et incontournable.
 
Aujourd'hui quand on nous annonce la fermeture de l'usine, tout le beau monde politique habituel vient en vociférant, désigne un bouc émissaire et essaie de recoller des morceaux de bout de chandelles? afin d'offrir une prime de départ... mais n'oubliez pas messieurs les bénéficiaires, qu'un ami, toujours présent est là... il tend vers vous des mains tremblantes de joie,... son nom il ne le signe au bout d'une épée comme le Z de Zorro... mais d'un T qui veut dire Taxe... dans le cas présent celle-Ci avoisine sans ambages le triste record de 50% en premier prélèvement et en fin d'année vient s'ajouter à vos revenus de célibataire, ou couple, avec la conséquence de nouvelles perspectives de taxes, et la joie indicible se lit sur vos visages émerveillés, le fameux pourcentage destiné à votre entité communale bien aimée
 
             Moralité de cette histoire, monotone et répétitive...
 
Le dur moment du chômage, là nous vous souhaitons la bienvenue dans un monde particulier...
La fermeture des petites PME sous traitantes, avec de nouveaux licenciements !!  Pour eux pas de procédure Renault...
Les commerçants locaux privés d'acheteurs un peu mieux nantis, des moments plus délicats en fin de mois !!
Le cruel dilemme des prêts qui semblent devenir plus lourd à régler en temps utile !!
 
NWA EPISODE 4° LE SORT
 
Enfin ici la pénible ROUTINE.
 
La crise, vous le simple peuple, l'ouvrier, l'employé, le cadre,...
vous n'en êtes pas responsables, certes, mais c'est vous qui la payez.
 
Alors en ces moments de tristesse, pensez vous encore de bon aloi de faire confiance aveuglément à des personnes qui ne respectent qu'une seule chose... leur portefeuille.
 
Quand je les entends vous dire sans sourciller, qu'ils comprennent votre désarroi de fin de mois.... je ris et pleure à la fois...
avec leur salaire de misère, ils ne peuvent se rendre compte d'une fin de mois difficile....
 
Rendons ce pays à son peuple et éliminons des tablettes politiques ces personnes enrichies sur le labeur des travailleurs.  En fin d'exercice annuel vous ne percevez rien il me semble alors que les boss touchent un beau pactole... mais c'est normal, ils ont oeuvrés à votre désarroi et sont récompensés de leurs beaux efforts
 
Pour récupérer l'outil, il eût fallu le moderniser il y a quelques … années.  Ne pas le vendre et conserver nos brevets de fabrication, mais enfin voilà, le sort en est jeté , «  aléa jacta est » comme dirait Jules...

NWA EPISODE 5° QUE RESTE-T-IL DE NOS BOULOTS
 
Des familles entières dans le doute ???
Comment boucler les fins de mois??
Comment payer les dettes de ménage??
Comment dire aux petits que …. le foot s'est pour plus tard, que le beau blouson XYZ on le prendra un peu plus tard??
Comment acheter du mazout de chauffage à + de 940.00€ les mille litres
Comment                         SIMPLEMENT  …..VIVRE ?
 
NWA EPISODE 6°LES SOLUTIONS
 
Comment combattre cette malheureuse histoire continue, allons cherchez un peu.
 
Nous vous proposons lors de la vente des actifs, usines, industries, installations etc. D'assortir tous ces contrats de:
 
–Une garantie de continuation de l'activité complète sur les sites pendant une génération soit 30 années.
–Un remboursement intégral de toutes les aides reçues si cette première condition n'est pas respectée scrupuleusement.
–Une interdiction de délocaliser les centres de fabrications, d'entreposages, d'expéditions sous peine de nationalisation immédiate.
–Une taxation à la hauteur des revenus de l'entreprise.
–Une taxation pour les actionnaires n'investissant pas les montants nécessaires au maintien de l'outil dans ses plus hautes performances.
–Une déclaration obligatoire des revenus réalisés sur les sites dans le pays avec taxation réel des bénéfices.
– Interdiction de siège social dans un paradis fiscal.

NOUVELLE WALLONIE ALTERNATIVE
 
UN HOMME = UN TRAVAIL
 
            MARC PAUL
DELEGUE HAINAUT NWA

lundi 21 janvier 2013

Réponse à l'article de Mr.Lagemi


Cher Monsieur LAGEMI,
 
En réponse à votre article intitulé : Israël n'aurait-il pas intérêt à dénoncer des alliances qui n'en sont plus, votre regard et certainement celui de beaucoup d'israéliens a très bien été compris par la Nouvelle Wallonie Alternative.
 
A d'innombrables reprises, vous avez constaté le déni de l'Europe et de l'Occident d'une vision plus globale envers l'état d'Israël.  A cet effet, la NWA comprend parfaitement le sentiment de rancoeur qui vous anime néanmoins, il est important de vous faire savoir que la réalité en est tout autre : les européens ne se sentent plus du tout représentés par leurs dirigeants actuels.

Un parti tel que la NWA malheureusement non présent au pouvoir soutient l'Etat d'Israël ainsi que le peuple juif du monde entier.

Ce parti condamne le gouvernement belge et les gouvernements européens car ceux-ci accordent une plus grande importance à la reconnaissance de l'Islam dans toute l'Europe au lieu de reconnaître l'Etat d'Israël dans toute sa souveraineté.

Dès lors, la réitération de notre soutien vous est adressée.

Bien à vous.

La NWA.
 
Nouvelle Wallonie Alternative, parti politique belge.

dimanche 20 janvier 2013

SURPOPULATION DES ETABLISSEMENTS PENITENTIAIRES BELGES.


Lors de la conférence du vendredi 18 janvier 2013 organisée par le jeune barreau de Bruxelles, Juliette MOREAU, avocate et membre de l'observatoire international des prisons belges s'est exprimée quant à leur surpopulation.


Il est de notre droit de croire à sa collaboration avec la mafia. De plus, tout en se ralliant au jeu de la petite racaille, elle tente de ridiculiser notre démocratie. En effet, sa plaidoirie a visé la dépénalisation de la détention, consommation et vente de stupéfiants ainsi que le vagabondage, la mendicité.....


Elle semble oublier que les peines inférieures à trois ans ne sont déjà plus d'application.
Force est de constater qu'une fois de plus, l'échec de notre justice et aussi celui de nos politiques ne condamnent absolument pas ces solutions immorales tenues par Juliette MOREAU.


La NWA se rend très bien compte de tous les problèmes qu'engendre cette surpopulation et propose donc ce qui suit afin d'y remédier.


- L'expulsion immédiate du territoire belge des demandeurs d'asile condamnés.
- L'expulsion immédiate du territoire belge des criminels étrangers incarcérés.
- L'expulsion immédiate du territoire belge des criminels étrangers incarcérés possédant la double nationalité ainsi que la suppression immédiate de celle-ci.


Voici donc trois propositions très pertinentes qui dans un laps de temps assez court réduiront le nombre de prisonniers des établissements pénitentiaires belges et permettront ainsi l'incarcération de chaque belge condamné à une peine supérieure à trois ans.


Pierre-Paul MENNICKEN.
Délégué Général Wallon NWA;

Communiqué NWA


Cher Monsieur JACOBS,

Votre prise de position quant à l'islamisation de notre société vous vaut son admiration. En effet, dans la dernière heure du samedi 19 janvier 2013, vous affirmez ce qui suit :

"Nous sommes devenus une civilisation molle en général, donc aussi face à l’islamisation ! Si nous sommes mous face à des gens qui arrivent avec une force de conviction et prêts à faire n’importe quoi au nom de l’irrationalité… c’est dangereux, car rien ne peut arrêter l’irrationalité."

La NWA, parti politique de droite patriote vous félicite de votre courage et de votre prise de position claire. De plus, ce parti vous soutient et l'appuie.

Par ailleurs, la NWA invite d'autres personnalités et politiques à affirmer une telle position.
Bien à vous.

Olivier Buys
Vice-président NWA (Nouvelle Wallonie Alternative)

jeudi 17 janvier 2013

Communiqué NWA



Depuis peu, la présence de militaires très particuliers au sein de l'armée belge fut divulguée par le ministre de la défense, Monsieur De CREM. Il s'agit d'adhérents aux convictions salafistes. Les salafistes représentent un véritable danger pour notre démocratie.
Après l'annonce de la présence d'une dizaine de militaires aux convictions islamistes radicales au sein du service de renseignement militaire, Monsieur De CREM a déclaré à la commission de la défense "tout salafisme au sein de la Défense ne sera toléré et conduira irrévocablement au licenciement".
Dès lors, il est de notre droit de considérer cette déclaration comme un engagement.
Il est aberrant de constater par le biais d'un rapport interne ce qui suit :
- Les moyens juridiques actuels sont insuffisants afin d'appliquer ces licenciements.
- Tant qu'il s'agit de groupuscules ou d'organisations non interdits par la loi, lesdits
militaires peuvent donc demeurer au sein de l'armée belge.
- Un membre de Sharia4Belgium peut dans ces conditions demeurer ou intégrer
l'armée belge et notamment son service de renseignement.
N'y a-t-il pas qu'en Belgique que ce genre d'événement puisse se réaliser ?
En attendant les moyens juridiques insuffisants, n'y a-t-il pas moyen d'affecter ces islamistes radicaux à des postes moins stratégiques ? ? ?
Un athée, un judéo-chrétien ... ne reçoivent pas d'avis favorable par les psychologues recruteurs cependant, ces derniers délivrent un avis positif à ces serpents vénimeux.
Il est plus qu'incompréhensible de constater que des militaires belges ont été envoyés au Mali afin d'aller combattre les salafistes alors qu'au sein de la sécurité intérieure et extérieure de l'Etat, ceux-ci y sont en poste.
En conséquence, une question cruciale se pose : comment nos ministres arrivent-ils à dormir ?
La NWA demande avec déférence l'assimilation du salafisme à une organisation terroriste et l'interdiction sur le sol belge de toutes organisations, groupuscules pouvant nuire à la sécurité de l'Etat.
La NWA sollicite le renvoi immédiat des salafistes
- de l'armée belge
- des services de police
- des services de renseignement belge.
La NWA demande avec déférence que dans les critères de sélection de futurs militaires, le "patriotisme" soit de nouveau d'actualité
Pierre-Paul MENNICKEN
Délégué Général NWA

mardi 15 janvier 2013

Lettre ouverte de la NWA.



Aux dirigeants islamiques du monde et aux élus occidentaux.
 
Au Nom du Créateur et de son fils Jésus-Christ.
 
Nobles représentants de l'Islam.
 
Que la faveur imméritée et la paix vous soient multipliées par une connaissance exacte de Dieu et de Jésus, notre sauveur.
 
Nous vous invitons à suivre la voie du christianisme et nous vous souhaitons la survie dans l'amour de Jésus-Christ et de Notre Père céleste.
 
Nous vous informons que l'égarement peut mener à la destruction.
 
Eloignez-vous des faux prophètes qui trompent votre jugement de peur que la .foudre divine vienne frapper vos maisons et vos peuples comme Dieu le fit avec Sodome et Gomorrhe (mt 10:15) - (Gn 19:24).
 
Bénis celui qui ouvre son coeur et trouve la lumière car notre seigneur est bon et compatissant.
 
Adorez Dieu et son peuple de prêtres, Israël.
Nettoyez le mont du temple de cette ignoble idolâtrie qui y trône avec arrogance (Jn : 14,15,16).
 
Le temple de Salomon sera reconstruit pour le bonheur de tous et enfin, les prêtres d'Israël pourront nous instruire et rendre gloire au seul et unique créateur.
 
Notre devoir est de vous faire connaître la bonne nouvelle du royaume et de la proclamer dans le monde.
 
Que le voile devant vos yeux disparaisse et que votre aveuglement vous soit pardonné.
 
La NWA.

Mon exposé à la Faculté de sociologie de l'ULB. Wallonisation ? Fin du miracle flamand et mémoire courte.


Le terme (wallonisering) est largement employé en Flandre depuis le début de l'année 2010 quand les Flamands se sont rendu compte que suite à la crise économique, le nombre de chômeurs augmenta de plus de 20 % alors qu'en Wallonie, il n'y eut qu'une hausse de 3,4 %.
 
Le créateur de cette expression n'est autre que l'économiste vedette de la Flandre, le gourou des marchés, le juke-box à opinions.  En bref, le spécialiste dans tous les domaines qui est le préféré des petits écrans entre autres, celui de la RTBF.  Au début de l'année 2010, il avait précisé sa pensée lors de l'émission Matin première. Cet économiste y signalait que "dans les mêmes circonstances traversées à l'ère du déclin organisé par la Belgique mais cela, il ne l'a pas exprimé de la Wallonie.
Vous l'aurez certainement reconnu, il s'agit de Geert NOELS.  La Flandre réagit de la même manière.
 
La presse s'est empressée d'utiliser ce concept tout comme le Standaart du 2 février 2010 qui titrait : la Flandre se wallonise-t-elle ?  Si ce terme est aussi populaire, que veulent-ils réellement exprimer par le biais de ce vocable douteux ?  Oui douteux car il intègre tous les clichés que possèdent les Flamands à l'égard de la Wallonie. 
 
Depuis, leur patronat Thomas LEYSEN (FEB), herman DAEMS (GIMV) tout comme les politiques herman et Eric  VANPUY ainsi qu'Alexander DE CROO n'ont cessé de l'employer et ce dans le sens qu'atteinte par la crise économique (fermeture des grandes entreprises), la Flandre commençait à ressembler à la vision qu'ils ont de la Wallonie. Il est important de noter que deux versions circulent au Sud comme au Nord.
 
Une première : la Flandre commence à ressembler à la Wallonie avec un taux de chômage élevé, une emprise suffocante des pouvoirs publics, une morosité économique générale, des syndicats agressifs ainsi que des routes se dégradant.
 
Le PS, le CDH, le parti ECOLO et le MR diabolisent Bart de Wever, un indépendantiste flamand même démocrate ne peut être qu'un nazi.  Evidemment, les militants wallons pourtant issus de la résistance ont été traités d'inciviques lors de leur mise en cause de l'unité factice de la Belgique en prônant une régionalisation alors qu'un nationaliste belge est paré de toutes les vertus.  Rien de nouveau sous le ciel belge.  Ceci dit, la métaphore est péjorative.  J'en conviens cependant, il s'agit ici d'un procédé courant.
 
L'écolo Marcel CHERON n'a-t-il pas parlé un jour "d'hennyèrisation" afin de critiquer la politique choisie pour le développement de Nivelles ?  Ne parle-t-on pas mais là, ce n'est pas péjoratif de "bruxellisation" puisque c'est un terme utilisé par les urbanistes afin de désigner les bouleversements urbanistiques d'une ville livrée aux promoteurs et ce au détriment du cadre de vie de ses habitants.
 
J'ai pour ma part une toute autre définition du terme "wallonisation".
C'est la stratégie belge de pillage systématique d'une région, la Wallonie au profit d'un pays et d'une autre région sous couvert de solidarité nationale.
 
Quand il s'est agi d'aider la sidérurgie wallonne, d'autres secteurs ont également obtenu de l'aide de 1977 à 1980.  La Flandre a ainsi capté 77 % des aides de l'Etat. La sidérurgie sur la même période a reçu 22 % des aides dont une a profité à Sidmar alors qu'elle n'en avait nul besoin.
 
Aujourd'hui, nous avons les transferts de compétence : le désastre. Les soins de santé sont régionalisés......Les maisons dites de retraite pour personnes âgées..... Les pensions, n'en parlons pas. Qui sait aujourd'hui ?  Qui est conscient ?  Qui osera divulguer la vérité dans une presse aux ordres des politiques qui se gargarisent d'avoir "sauvé le pays" ?  A quand la fin du mensonge à l'égard des Wallons ?
 
Je suis d'un parti nationaliste néanmoins démocrate.  Un petit parti certes mais un parti solidaire.
 
Afin de conclure, voici une petite réflexion : quel sera l'enjeu des élections de 2014 ?  Les Wallons revoteront-ils pour les fossoyeurs de notre Wallonie ?
 
Merci de votre attention.
 
Ghislain FARCY.
Docteur en droit international et européen.
MBA A Harward University.
Membre du Bureau Directeur de la NWA.

vendredi 4 janvier 2013

L’ANNEE 2013

 Mes amis, mes chers concitoyens, mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

En ces premiers jours de janvier, s'ouvre les perspectives de cette année charnière vers l'aube des élections fédérales, législatives, régionales et européennes de juin 2014.

Dès lors, aujourd'hui commence le combat de notre parti.  Fourbissons nos armes et osons enfin, diffuser le fruit de notre travail émérite.
Le fameux cordon sanitaire déployé contre le nationalisme, fait aujourd'hui trembler les élus, nombre de politologue divulgue enfin la véritable identité de la politique, la séquestration secrète des médias à l'égard des partis nationaux, a fait le succès de la N-VA.  Certes la Flandre se rebiffe, et les médias ne peuvent plus taire l'existence d'une autre forme de politique.

Qui sommes nous ?

D'après certains esprits éclairés, nous sommes des comiques.

D'après les politiques autos  proclamés démocratiques, nous sommes des égarés du cigare, nos propos sont vides et nous ne savons rien faire d'autre, que de stigmatiser la populace...

D'après les experts politologues, nous sommes le reflet d'une poussée nationaliste, sur l'autel de l'immigration.

D'après certains extrémistes de gauche, nous sommes des racistes, et des nazis.

D'après les médias, notre discours tient en quelques lignes seulement, nous n'étions pas tous présents lors de la distribution des cerveaux à notre naissance.

Que de beaux éloges! Si si, cela se nomme la liberté d'expression...

Notre réponse et simple.

 Nous sommes un parti de droite, soucieux du bien vivre de nos concitoyens.  Nous ne stigmatisons pas notre propos sur l'immigré de quel qu'origine qu'il fut, ici sous notre drapeau national, nous accueillons le véritable immigré, celui qui; voulant découvrir la valorisation du fruit de son travail, la formation de ses enfants, l'accès aux soins de santé, aux divers avantages d'une vie européenne, belge de surcroît  dans la plus totale liberté de gestes et de paroles; respecte scrupuleusement les us de nos contrées, sans vouloir imposer les préceptes moyenâgeux d'une religion vouée à la violence et l'esclavage féminin; il est le bienvenu.

Vous le peuple, celui qui tous les jours s'interroge sur le vivre du lendemain! Que pouvons-nous faire pour vous aider?

 Nous ne nous perdrons pas en paroles inutiles ni en promesses jamais tenues. Votre futur est votre DEMAIN.

1, Nous désirons imposer une loi sur l'immigration, celle qui nous apporte une plus-valu, et plus celle qui profite largement de notre système social. La Belgique n'a pas les moyens de sauver l'ensemble des malheurs du monde.

2, Nous désirons imposer une loi sur la vente de nos richesses industrielles, imposant le maintien de l'outil sur une durée minimale de 30 années, avec le remboursement intégral des avantages perçus et la nationalisation pure et simple de l'outil.

3, Nous désirons imposer une loi sur l'interdiction formelle des postes et mandats multiples des élus, fédéraux, provinciaux, régionaux, communaux, chez nous «UN HOMME = UN TRAVAIL»
4, Nous désirons imposer une loi sur le respect de nos institutions administratives, et surtout judiciaires.
5, Nous désirons imposer une loi sur l'indemnisation complète des victimes.
6, Nous désirons imposer une loi sur l'application stricte des peines prononcées par les tribunaux, et l'application de cette peine dans le pays d'origine (solution à la surpopulation carcérale). Une peine de 30 années est une peine de 30 années, pas de ristournes. Une amende de stationnement est payée intégralement, dès lors la logique impose le respect des décisions judiciaires.
7, Nous désirons imposer une loi sur l'envolée des prix, une régulation des postes, tant énergétiques que des biens de consommation courante.
8, Nous désirons imposer une loi sur l'imposition de tous les revenus, ceux du travail, de la finance, de la plus-valu boursière, de la location à des tiers, de l'industrie, du commerce, dans le respect total de lois. La différence de taxation d'un simple travailleur contre la taxation des multinationales est très spécial...
9, Nous désirons imposer une loi sur les sociétés, si elle travaille en Belgique, seules les lois du peuple belge sont d'application, pas de siège social inscrit dans des pays autres.  Les exemples sont légions, les maçons polonais, les chauffeurs de l'est, les sociétés belges installées administrativement ailleurs comme INBEV & Cie. D'où une valorisation de la main d'œuvre locale et perception identique des taxes.
10, Nous désirons imposer une loi sur les sociétés financières et les banques.  Leurs erreurs sont leurs erreurs, nous ne sommes pas les responsables et les payeurs de leurs erreurs.
11, Nous désirons imposer une loi sur la simplification réelle des gouvernements, suppression du fédéral et du provincial, la Belgique compte seulement trois entités : néerlandophone, francophone, germanophone. En ce qui concerne la capitale Bruxelles, la gestion ne relève nullement d'un besoin de ministres aussi important. Une coalition bipartite formée par les deux principales entités suffit à sa gestion.
12, Nous désirons imposer une loi sur l'interdiction formelle des partis à caractère religieux et xénophobes.

Voilà douze points importants, qui ne seront qu'une base de travail pour tous.  Nous ne sommes pour l'instant que de simples citoyens au service d'autres citoyens.  Nous formons l'espoir de vous accueillir au sein de notre groupe de travail.  Chez nous pas de parti pris mais des hommes et des femmes qui préparent un avenir serein.


Avant de terminer cet exposé, nous vous invitons à consulter notre site «www.lanwa.be» Vous y découvrirez les propos de notre devenir, nous ne sommes pas des racistes comme l'indique trop souvent d'intolérables connaisseurs, nous sommes soucieux de notre avenir, celui de nos enfants et petits enfants.

La NWA

mardi 1 janvier 2013

Les ventes sauvages de fleurs mécontentent les professionnels et la NWA


Les fleuristes comptent sur les périodes de fête pour faire face à la crise et relever leurs chiffres d'affaires
Les marchands s'installent le long des routes, sans toujours bénéficier d'une autorisation. Les artisans réclament d’avantage de contrôles pour limiter ces pratiques, surtout en période de crise économique la NWA les soutient
L'image est bien connue. En périodes de fêtes, des stands de vente de végétaux apparaissent sur le bord des routes des démarcheurs au feu de signalisation.
À l'entrée des villes, le long de la nationale, des marchands de fleurs s'installent, signalent leur présence au moyen de panneaux en carton, de grands étalages et parfois de parasols.
Avec la dernière fête de la Toussaint, cette autre tradition n'a pas été négligée. Les citoyens ont pu acheter ainsi, chrysanthèmes et autres compositions florales, sans avoir presque à sortir de leur véhicule…
Cette pratique est-elle toutefois légale ? Il arrive bien entendu que des commerçants ou des producteurs décident de s'installer en extérieur. S'ils disposent de leur carte professionnelle et d'une autorisation d'occuper le domaine public, la démarche est parfaitement en règle.
Cependant, d'autres « vendeurs »,moins scrupuleux, veulent profiter de l'aubaine et tentent de faire du commerce sans demander d'autorisation. La NWA n’est pas contre la concurrence , mais loyale , un professionnel à des charges fixes , pas les vendeurs d’un jour.
Pour les professionnels du secteur, ces ventes sauvages apparaissent non seulement comme une concurrence déloyale, mais aussi comme une atteinte à leur cœur de métier. En période de crise économique, les fleurs sont en général ce que les gens achètent le moins. Il est plus que normal que les jours d’affluence le secteur en profite ,des fêtes comme le 1erMai, la Toussaint ou la Saint-Valentin pour remonter leur chiffre d'affaires
Une partie de la clientèle reste fidèle aux professionnels certainement, car ils apportent un savoir-faire et une disponibilité qu'ils ne retrouveront pas ailleurs ».
La NWA demande la création d’un accès à la profession de fleuriste .
La NWA demande une plus grande protection du travail des petits entrepreneurs, qui sont déjà pour beaucoup dans des problèmes dus à l’incompétence des lois venant de l’Europe , de Bruxelles et de nos chers élus que le monde entier nous envie
Philippe Duquenne
Président de la Nouvelle Wallonie Alternative NWA
POUVEZ_VOUS SOUMETTRE CETTE LETTRE A VOS CLIENTS ET DEMANDER LEURS REACTIONS, NOUS SOUMETRE VOS CONSTATATIONS SUR NOTRE SITE
WWW.LANWA.BE MERCI , ENSEMBLE NOUS SORTIRONS DE LA CRISE, TENEZ BON ON ARRIVE EN 2014

Profession sous pression!!!! La Nouvelle Wallonie Alternative veut donner de l’air au secteur


Élément incontournable du paysage belge, le café, la taverne seraient-ils menacés ? Comment attirer la clientèle dans ce lieu public ? Comment redonner vie à cet univers traditionnel et convivial ? Autant de questions qui ont été débattues au Bureau politique de la NWA ,quel avenir pour le café-taverne du village ?
Ils étaient 200 000 avant la guerre. Chaque village avait sa pils , il en reste combien en ce moment aujourd'hui. Le café de village tend à disparaître celui de quartier aussi .
Cette constatation alarmante a permis de souligner l'urgence d'agir avant qu'il ne soit trop tard. En dix ans, 16 % des établissements ont mis la clé sous la porte. Principalement situés en zone rurale et en périphérie. L'année dernière. Depuis le 1er juillet 2011, 4.943 cafés, soit 1.351 cafés (+38 %) de plus qu'un an auparavant, auraient ainsi fermé leurs portes en raison d'une faillite ou d'une cessation d'activités. Faute de ne pas avoir les crédits suffisants pour pouvoir améliorer leurs services ou redorer leur image. Ou respecter les directives de l’Europe
Un café, c'est d'abord un lieu
Lieu de rencontres, refuge pour certains, lieu où l'on se repose entre deux courses, après avoir fait son marché, lieu où l'on discute, commente la vie du village, l'actualité politique. Endroit où on se retrouve entre amis pour jouer aux dés, cartes, billard, lieu de distraction favori pour les lycéens autour d'un coca , un mazout. Le Code des débits de boissons a fait de cette activité la plus réglementée de toutes les professions commerciales de par la centaine d'articles qui la régit. L'entrée en vigueur, de la loi sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics à entraîner une baisse du chiffre d'affaires, fragilisant ce genre de commerces. Les cafés dits traditionnels, c'est-à-dire ceux ne proposant que des consommations, en ont beaucoup souffert. Ils servaient une clientèle habituée à fumer tout en consommant. Les tenanciers, eux-mêmes fumeurs, n'étaient pas davantage incommodés. C'était une autre époque. Pour pallier cette réglementation, certains cafés se sont reconvertis en « cafés à thèmes » et attirent une clientèle plus jeune, au pouvoir d'achat plus élevé. Ce genre de diversification est en pleine euphorie. »
Trop de contraintes
Quand un patron de café veut prendre sa retraite, qui va lui succéder ? Comment faire venir un nouveau commerçant dans un village isolé dans un quartier insécurisé, comment négocier un prêt pour racheter le fonds ? Aussi, il arrive que le dernier café du bourg ferme, supprimant le seul lieu public où les villageois pouvaient se retrouver. D'autres contraintes frappent les cafés, la loi antialcool par exemple qui interdit de servir des boissons alcoolisées aux mineurs. Régulièrement contrôlés, les patrons se voient infligés d'une lourde amende s'ils ne respectent pas cette loi. Par ailleurs, une série de réglementations est venue régir ces établissements les obligeant à des transformations souvent trop coûteuses au vu de leur chiffre d'affaires (incendie, hygiène, nuisance sonore, accès aux handicapés... )
Le café n'est pas juste un endroit où l'on boit, c'est aussi un lieu de sociabilité, un lieu économique, un lieu intergénérationnel. La personnalité du tenancier est capitale pour créer une atmosphère chaleureuse. Malheureusement, la profession a du mal à survivre et doit composer avec toutes ces interdictions. . Il n'est pas toujours simple de trouver l'organisme financier qui voudra accorder un prêt supplémentaire à un
établissement dont la trésorerie est fragile.
Les solutions passent par de nouveaux services
Comment faire venir une clientèle différente dans ces lieux publics ? Restés trop longtemps dans l'optique du fumeur-buveur, ils ne se sont pas modernisés. Pourtant, certains franchissent le pas pour trouver des solutions pour leurs clients fumeurs. Pour ceux qui disposent d'une avancée sur la chaussée, ils ont aménagé une terrasse avec lampadaires chauffants et auvent. Il y a même des cendriers géants. La clientèle familiale, qui avait déserté les cafés à cause de la cigarette, revient accompagnée de ses enfants. D'autres installent un écran plat géant, les jours de matchs. . D'autres mettent en valeur les cocktails non alcoolisés.
Un café qui disparaît c'est un village, un quartier qui meurt
Dans les petits villages où le café reste parfois le dernier commerce, la NWA veut proposer des alternatives aux patrons pour qu'ils puissent sauver leur café : les relais poste commerçants ,en remplacement des bureaux de Poste, mais aussi des envois et réceptions de recommandés, PMU.Certains cafés remplissent leurs étagères de livres, mis à la disposition des consommateurs, avec système de prêts. D'autres encore pourront proposer toute une panoplie de jeux de société.
Atmosphère, atmosphère.
La NWA considère qu’un débit de boisson dans une rue sécurise la rue par un point de lumière et une activité nocturne qui peuvent empêcher des malveillants d’agir ( café normalement bien tenu )
La NWA demande de ne pas suivre les directives de Bruxelles en ce qui concerne la loi anti- tabac , de laisser la décision et la bonne gestion de son espace par le patron .La NWA considère encore une fois que nos élus font preuve de mesquinerie, si la cigarette est nuisible dans les cafés elle l’est partout , c’est donc une drogue qu’il faut interdire partout , La NWA laisse nos magnifiques élus prendre leurs responsabilités!!!
Pour aider le secteur , rendre les café au peuple , la NWA demande la levée de la TVA sur les eaux et Pils , pour permettre financièrement aux démunis de retrouver un contact humain , de la chaleur et sortir bien souvent d’une solitude qui gagne du terrain .(Eau et pils produite belge)
La NWA exige la suppression de table , de tabouret ou chaise dans les stations-service , beaucoup de gens se retrouvent dans ces stations pour boire un verre ,ce qui encore une fois est une concurrence déloyale. Déjà beaucoup de stations-service dont le but premier est de vendre de l’énergie se transforment en snack , café , petite surface commerciale , ou ce trouve la réglementation ,des accès à la profession, l’hygiène.
Encore une fois nos élus que le monde entier nous envie n’ont aucune alternative pour boosté une profession qui en a bien besoin La NWA veille..
La NWA s’engage avec votre aide à défendre nos valeurs , notre culture pluriséculaire , la NWA ne veut pas voir disparaître nos cafés pour des salons de thé, des salons de dégustation ou seul café thé et chocolat chaud sont servit

Philippe Duquenne
Président de la NWA ( Nouvelle Wallonie Alternative )
POUVEZ_VOUS SOUMETTRE CETTE LETTRE A VOS CLIENTS ET DEMANDER LEURS REACTIONS, NOUS SOUMETRE VOS CONSTATATIONS SUR NOTRE SITE
WWW.LANWA.BE MERCI , ENSEMBLE NOUS SORTIRONS DE LA CRISE.TENEZ BON ON ARRIVE EN 2014


http://www.lanwa.be

Être fier n’est pas être intolérant, ni raciste


Soyons fière de notre passé, ou des rois se bâtirent pour construire la France qui à cette époque enrobait la France actuelle la Belgique , une grande partie de la Hollande .
La Belgique est connue dans le monde entier , par sa grande place , la bataille de Waterloo, la résistance héroïque des petits Belges en 14 et en 40 contre les envahisseurs ,Bruxelles capital de l’Europe , la Belgique est connue pour son riche patrimoine historique , culinaire et brassicole . Cet héritage de nos ancêtres en provenance du fond des âges est le témoin de combats, des gloires, du génie et des larmes de ceux qui nous ont précédés.
Des sanctuaires celtiques d’Auvergne , de Bretagne en passant par la première moissonneuse gauloise de Torgny, au faste de nos Châteaux , la richesse de notre histoire a fait se nos contrées , de nos pays actuels une destination touristique appréciée, reflet de l’enjouement suscité par notre prestigieux passé.
Alors que l’Histoire est sacrifiée comme jamais par la caste de gauche politicienne pour accommoder sont nouvel électorat. Un bourgmestre négationniste , des échevins et conseillés qui veulent détruire notre culture on ne peut que saisir l‘ironie de ce décalage. Au lieu de faire fructifier et de transmettre cette mémoire , notre mémoire .
La NWA , Nouvelle Wallonie Alternative et moi même nous ne voulons pas oublier, nous combattons le système et ses élites qui décident d’évincer des programmes scolaires des pans entiers de notre histoire.
En cette époque de mondialisation et d’universalisme démagogue, l’amnésie pour le peuple est le châtiment imposé par une élite sacrifiant le souvenir de nos ancêtres sur l’autel du néant et du vide de la mondialisation.
Résistons face au déracinement et retrouvons nos racines à travers le brouillard du temps .
Je voudrais commencer par le début qui orientera la France et nous belges par la même occasion, l’Histoire ne peut oublier le Roi Franc Clovis qui fut le précurseur du commencement.
Figure fondatrice de notre fierté nationale, saignée par les nouveaux programmes scolaires décidés par des ministres GOGO .
Au 5éme siècle apr. J.-C. , l’Empire romain est en décadence par des bassesses politiques en tout genre ( l’histoire n’est qu’un éternel recommencement, voir la NWA et les accès aux médias).
L’avachissement des mœurs , l’oisiveté, une pression migratoire extérieure de plus en plus forte.
C’est à cette époque qu’un peuple d’origine germanique s’installe dans le Nord de la France, ce sont les Francs.
La recherche historique a largement détruit le mythe des invasions barbares déferlant sur le nord de l’empire ,n’oublier pas que les francs étaient sous l’emprise de l’Empire Romain d’occident comme gardien face aux autres flux migratoires en provenance de l’orient . C’est sur ce peuple que règne Clovis le fils de Childéric 1er et descendant du légendaire Mérovée.
Souverain d’un tout petit royaume son talent et sa personnalité vont faire de lui le premier véritable unificateur de territoire « français ».
Comme tous les francs Clovis 1er est un grand guerrier intrépide au combat dont le cri de guerre puissant annonçait aux ennemis de ravageurs coups de hache Franques . Mais sa principale qualité est son sens tactique et sa capacité de visionnaire. Le territoire est à cette époque divisé en petits états , Clovis veut les unifier sous sa bannière . Contre toute attente le jeune roi mène sont armée de victoire en victoire cette époque transforme une mosaïque de petits royaumes en une seule grande entité.
Seul le royaume de Bourgogne résiste au coup de l’armée de Clovis qui en fin stratégie compris que ce qu’il n’a pu acquérir par le glaive le mariage le fera par l’union de Clovis et Clotilde une princesse Burgonde de haut rang.
La paix venue , il décida de s’installer a Paris nouvelle capitale du royaume franc , il introduisit la loi salique , une loi venant s’ajouter à l’héritage juridique du code Romain afin de pacifier et réglementer les rapports entre individus . Ce souverain est également le premier roi chrétien de royaume des Francs . Il meurt le 27 novembre 511 à Paris ou il sera inhumé.
Souvenons nous de qui nous sommes et d’où nous venons . Notre héritage des francs de Clovis nous fut transmis par leurs gênes à travers leurs descendants, jusqu’à nos jours . Leurs noms que l’on veut nous faire oublier résonnent à travers l’éternité , Charles Martel à Saint -Louis , Godefroi de Bouillon, Charlemagne, Roland de Roncevaux.
En ces temps de négation de notre identité rappelons-nous quelle était la première qualité du peuple Franc .
Être un Franc signifiait être un homme libre , un homme debout et insoumis d’ou décolle la notion actuelle de franchise . Cette qualité de devoir, de vérité , de courage, qui fait tant défaut à la caste politicarde qui dirige notre Belgique . Cette franchise refusée aux Belges par lâcheté face aux réalités de notre temps. Mais l’histoire ne se laisse pas si facilement détruire , tout est cycle , la crise économique mondiale actuelle représente certainement les derniers spasmes mortifères d’un système défendu à tout prix par nos élites que le monde entier nous envie .
Clovis, où il est doit attendre avec impatience le réveil des gênes de ses soldats qui sont au plus profond de vous , il est temps , avec la NWA de prendre la revanche d’un peuple oublié par le système de nos élites mondialistes, tenez bon on arrive en 2014 , prenons le pouvoir avec la NWA
Philippe Duquenne
Président de la NWA

http://www.lanwa.be